arivem

arivem

Attaque en règle de ZERO WASTE FRANCE et du plan B'OM par le SYCTOM

Bonjour,

ZERO WASTE FRANCE a récemment réalisé le plan B'OM qui est le fruit d'un travail poussé et indépendant sur la gestion des déchets à mettre en place sur nos territoires : http://www.planbom.org/le-plan-b-om

 

Ce programme ambitieux et factuel est une référence sur la place publique et est largement repris par les institutions qui travaillent à l'amélioration de la gestion de leurs déchets, à savoir la réduction de la poubelle en mélange et l'optimisation de l'ensemble des collectes sélectives.

 

En se basant sur l'expérience de grandes villes européennes ayant réussi à pérenniser la réduction de la poubelle en mélange, le plan B'OM expose l'incohérence économique des projets de TMB/Incinérateur du SYCTOM d'Ivry-sur-Seine et de Romainville/Bobigny.

 

Comparativement, son programme alternatif expose la baisse considérable de la dépense publique que permettrait l'arrêt de ces projets au bénéfice de l'augmentation des collectes sélectives et de la réduction des OMR comme l'oblige la loi et la politique régionale.

 

Face à cette démonstration qui n'attend plus qu'à être mise en oeuvre chez nous, le SYCTOM tente d'initier une destruction en règle du plan B'OM afin de maintenir à tout prix (sans limite de dépenses publiques) ses projets polluants et préhistoriques.

 

Le bras armé de cette opération visant à décridibliser la pertinence économique du plan B'OM est le cabinet GIRUS, "certifié" par le cabinet d'audit Ernst & Young, rien que ça...

 

Personne n'est dupe, cette surréaction du SYCTOM qui s'est lancé dans une bataille d'experts est la preuve que le plan B'OM est de plus en plus suivi et le SYCTOM toujours moins crédible.

 

 

 

 

Les membres du Bureau du Syctom ont pris acte le 9 octobre 2017 de sa contribution intitulée « Pour une gestion ambitieuse et responsable des déchets métropolitains » dans la perspective de l’élaboration du Plan régional de prévention et de gestion des déchets d’Île-de-France.

 

Pour compléter son analyse, le Syctom a mandaté deux cabinets d’experts pour procéder à l’analyse économique du Plan B’OM (Baisse des Ordures Ménagères) présenté en septembre 2015 par l’association Zero Waste France et le Collectif 3R. Le chiffrage de la mise en œuvre de ce plan, réalisé par le cabinet GIRUS et certifié par le cabinet d’audit Ernst & Young, conduit à un coût de l’ordre de 2,4 Mds€ HT, à comparer aux 200 M€ TTC annoncés par les associations Zero Waste France et Collectif 3R.

 

Le dossier complet :

http://projet-romainville-bobigny.syctom.fr/syctom-actu/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/10/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 815 autres membres